Avertir le modérateur

24 mai 2007

Circé

Le texte ci-dessous a été mis le 11 septembre 2006 en commentaire d'une oeuvre de la belle et talentueuse Astarte7 qui fait la grève du blog depuis plusieurs mois (http://Astarte7.Skyblog.Com).

http://astarte7.skyblog.com/article_567138540.html

--------------------------------------------

Circé n'est pas sortie de la cuisse de Jupiter. Elle n'était d'ailleur ni divine, ni semi-divine, ni quart-divine, mais elle était quand même la fille, non de Madame Soleil mais de Monsieur Soleil, à savoir Hélios, prodigue photonien.

Pour faire court, Circé c'est une socière, mais pas comme Elzabeth Montgomery, la regrettée bougeuse de nez. On peut dire que Circé c'était "Ma sorcière mal aimée".

Faut dire, qu'elle était belle comme une perle d'eau, faut dire qu'elle était belle et je ne suis pas beau. Faut dire surtout qu'elle a commencé à faire la cuisine n'importe comment et qu'elle a empoisonné son mari. Mulder et Sculley ont conclut à une mort accidentelle. La vérité est peut-être ailleurs, ou comme le disent les Normands (qui ne sont pas paraît-ils les meilleurs en matière d'andouille), ptet ben qu'non.

Ensuite Circé a fait chier son monde, mais à la différence de Marie Antoinette (ah oui, feu son mari était quand même roi), elle a réussi à se barrer quand la révolution a éclaté chez les charmants sarmates (répétez 10 fois de suite...), en airbus A380, ou sur le Char du Soleil.

Mais elle a recommencé, elle a transformé une super nénette en gros monstre, puis un pauvre type en Woody Woodbecker, et quelques marins en cochons (ce qui n'était que justice, puisque s'il y avait une femme dans chaque port, il y avait désormais un homme dans chaque porc...).

Ceci étant les marins n'étaient pas des pirates des Caraïbes, ni les sbires de rackham le Rouge, ni les gardes du corps de la belle et désirable Hatchepsout, mais bele et bien les potes de Monsieur Ulysse (lui même copain de Nono le petit robot, à ne pas confondre avec Momo qui vend de l'herbe partout en France et à en même temps).

Ulysse qui était certes assez limité en matière d'orientation (son GPS était cassé), était assez futé et utilisa une potion à base de phéromones que lui avait confectionnée Phoebe (arf) Hallywell, autre sorcière, elle même fille de Monsieur MadameEstServie.

Cette potion avait le grand avantage de réveiller la libido de Miss Circé (ce qui pour un produit fait à base d'herbe nommée MOLY est assez savoureux...), mais également de calmer l'hysthérie de Circé. Ulysse et la fille du soleil, passèrent une année à vivre d'amour et d'eau fraîche, sous le soleil de Saint-Barth, exactement, pas à côté, juste en dessous.

Ils vécurent ainsi heureux, ne se marièrent pas (éventuellement un PACS, mais chuis pas sûr), mais ils eurent plein de jolis bambins (ce qui sur une période de un an est assez floklo).

Oula, Circé devint gentille, comme Sophie Marceau lorsqu'elle se lance dans des discours improvisés au festival de Cannes. mais Ulysse, qui était nul en topo (j'ai déjà dû le dire, désolé, je radote), était également un homme, et un matin il dit à Circé : "je descend m'acheter des cigarettes". Il ne revint jamais. Circé sombra alors dans une méchante déprime. "Tous des salauds" pensa-t-elle... (ce qui est faux, mais elle l'ignorait).

Elle avait beau être ceinture rose de Karaté, elle voyait désormais la vie en noir. Et quand c'est noir, c'est noir, il n'y a plus d'espoir, ouate gaine aïl doux, pour sauver notre amour, our, ça me rend fou. Ah que voilà, Circé se tapa alors tous les gars du village (Margot s'était barrée avec son petit chat, ils avaient donc du temps devant eux), sauf le bus dans lequel je me trouvais alors.

L'histoire se termine tragiquement car le fils d'Ulysse, le fameux Teleférix, vint en carmélide rencontrer Circé. Ce jeune homme avait alors des troubles de la personnalité et se prenait pour Oedipe. Il lui cria "Maman", et la pauvre Circé, qui, à force d'absinthes et d'herbes aromatiques braisées, perdait le sens des réalités elle aussi, cru qu'il s'agissait d'un enfant qu'elle aurait fait à Ulysse (ce qui, comme aurait dit Mastroianni, aurait alors constitué l'événement le plus important depuis que l'homme allait un jour marcher sur la lune, mais ça la fille du soleil s'en tamponnait le visage). télévisor color tua alors la pauvre Circé et réalisant qu'il n'était pas Oedipe essaya de camoufler le meurtre en assassinat, et se vêtit de lunettes noirâtres pour laisser penser qu'il s'était crevé les yeux. C'était très con. L'inspecteur Colombo qui eut alors une panne de 403 (Aphrodite était avec lui dans l'auto, alors faut comprendre... le coup de la panne ça marche même avec les deésses grecques), ne parvint jamais à temps sur les lieux du crime pour résoudre l'énigme.

Ainsi dont Circé mourut de la façon la plus bête qui puisse exister. Et comme elle avait oublié de payer une prime d'assurance auprès de la Mafia du Mont Olympe, elle ne benéficia même pas de l'immortalité, ni d'une petite reprise sur Argus.

Télégraf ne fut jamais inquiété.
Circé 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu