Avertir le modérateur

05 avril 2013

Aliaa Magda Elmahdy, par Kzerphii

Aliaa Magda Elmahdy

Aliaa Magda Elmahdy,Femen,Féminisme,Femmes,Égypte


23 décembre 2009

Portrait de Marion Cotillard, par Kzerphii Toomk (2009)

Cotillard Marion by Kzerphii - 23 12 2009 - little.jpgDessin réalisé au crayon HB, de la main droite, dans le TGV, mais il n'est pas très ressemblant.

Inspiré librement et maladroitement d'une photographie de Dominique Issermann.

09 septembre 2007

Robert CRUMB, un génie misophile

medium_CRUMB_Robert.jpgRobert CRUMB est un des dessinateurs de BD les plus célèbres au monde. Son style est reconnaissable au premier coup d'oeil. Femmes plus que charnelles, traits denses et hypertrophies harmonieuses des corps et des des mouvements.

CRUMB est né à Philadelphie en 1943 et a connu la célébrité dès 1967, époque du Summer of Love et de son départ pour San Francisco, dans le monde hippie et dans les envols au LSD, avec descentes superboliques.

L"humour de CRUMB est principalement visuel et direct, avec un sens de la parabole et du rébus graphique. Les femmes crumbiennes ont une taille fine sur un bassin très large et des jambes musclées mais harmonieuses, à l'instar de celles décrites par le personnage joué par Charles DENNER, dans "l'Homme qui aimait les femmes", film incontournable de François TRUFFAUT. "Les chevilles épaisses donnent une plus belle harmonie à la jambe", comme le disait à peu près Charles Denner avec expertise. Expertise de très haut niveau chez CRUMB.

CRUMB a quelques personnages récurrents comme Fritz (un Félix des temps modernes totalement déjanté), et Mister Natural...

La biographie de CRUMB fait apparaître une situation très névrotique dans sa famille. J'avais vu un reportage sur Arte il y a trois ou quatre ans, et l'on voyait bien les particularités de cette fratrie et surtout d'un des frères (j'ai oublié lequel)... Mais Robert CRUMB a su sublimer et magnifier ses angoisses.

Le 9ème Art a ses génies. Windsor McKay, Robert Crumb, Marcel Gotlib, Hergé...

Reste à savoir ce que va donner l'invasion Manga sur cette culture séculaire...

Mais franchement, quand on relit de vieux Magazines comme Pilote ou Mad, ou les cartoons de CRUMB, on a parfois du mal avec les personnages aux grands yeux.

Je préfère personnellement les pin' up aux mollets généreux...

-------------------------------------------------

Quelques sources:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Robert_Crumb

http://www.drame.org/blog/index.php?2007/08/11/624-la-rev...
 
-------------------------------------------------
 
Dessin de Kzerphii TOOMK, d'après photo de Baron WOLMAN (Retna), in "San Francisco dans les années 60", Editions de la Martinière, 2001.

01 août 2007

Katrin QUINOL, égérie de BLACKBOX

medium_LONDRA_0.jpg
C'était il y a presque 20 ans. Le groupe BLACKBOX démarrait en Italie, en prenant la tête des Hits avec la chanson "Ride on Time", puis faisait la conquête de la France et de la Grande Bretagne...

Sur scène, on voyait la sublime Katrin QUINOL (ou Catherine QUINOL), antillaise, ancien mannequin.

Un scandale éclata rapidement. Certains avancèrent que Katrin ne savait pas chanter et était doublée par Martha WASH, laquelle aurait donc eu seule cette voix puissante et incroyable.

Je me souviens néanmoins d'avoir assisté à un Live sur M6, vers 89/90, quand l'animateur Alexandre DEBANNE (auquel succéderait peu après Ophélie WINTER) demanda à Katrin qui allait monter sur scène: "Alors, certaines mauvaises langues disent que tu ne chantes qu'en playback et que ce n'est pas toi la voix dans la chanson Ride on Time".

Katrin QUINOL le regarda bien en face et lui lança avec un joli accent antillais: "Ben tu vas voir"...

Et je me souviens l'avoir vu chanter sur scène, avec un micro, et sans aucun playback apparent... Contrairement à la plupart des artistes qui étaient là...

Le mystère reste entier.

Il faut dire qu'à l'époque, certaines rumeurs ont même poussé le bouchon beaucoup plus loin sur la personne de Katrin, mais je ne vais pas relancer l'histoire...

Alors, un coup de pub, cette histoire de playback ?

Bref, pour moi Katrin QUINOL reste un très bon souvenir.

Une beauté perdue dans l'histoire de la musique du XXème siècle.

--------------------------

Site (officiel ?):

http://www.katrinquinol.com

23 juillet 2007

Un pont pour Tahiti

medium_Tahiti.2.jpg

Marcel VanduNor promenait sur une plage de Malo-les-Bains, solitaire et empli de mélancolitude... Son regard portait sur la mer agitée, sur le ciel d'un gris tumultueux et sur les dunes sensuelles. Ses pensées balladaient elles aussi, où bon leur semblait, sans que Marcel ne leur donne de directive, d'objectif, ni une quelconque utilité.

 A un instant, notre promeneur heurta un corps dur enfoui dans le sable. Il ne s'agissait pas du cadavre de Hulk, mais de ce qui ressemblait à une simple théière, en cuivre, comme on en trouve à foison dans les souks de Casablanca, Constantine ou Damas.

 Elle était recouverte de silice et de mazout.

 Marcel prit le bout de son marcel et frotta l'objet, avec la vigueur et la patience de l'artisan qu'il aurait pu être s'il avait eu du courage.

Au bout de quelques instants, d'un certain temps raynaudien, un génie phosphorescent jaillit avec harmonie de la théière.

Cet être de lumière faisait grise mine, à l'instar du ciel si lourd.

"Eh bien, cela fait quatre fois que l'on me dérange cette semaine. Jamais un instant de calme. J'en ai marre ! Puisque c'est comme ça, pour les trois voeux, tu peux toujours rêver. Ce sera UN voeu et pi c'est tout".

Marcel qui n'en demandait pas tant restait bouche bée, au risque d'avaler une mouette.

"Alors, que veux-tu?"

Marcel réfléchit longuement puis balbutia:

"Ben, euh... J'ai toujours eu envie d'aller visiter Tahiti, c'est mon rêve. Mais j'ai peur de l'avion et je ne supporte pas les voyages en bateau. Jaimerais que vous me construisiez un pont,entre Dunkerque et Tahiti..."

Le génie plissa les yeux avec une intellgence non feinte, resta silencieux quelques secondes, puis répondit:

"Ecoutes, je comprends tes motivations, mais soyons sérieux. Un pont pour Tahiti nécessiterait d'utiliser dix années de la production mondiale du béton et de l'acier. Il faudrait couler des piliers sur des fosses abyssales, de plusieurs kilomètres de haut. Employer des milliers, voire des millions d'ouvriers, les équiper de bouteilles de plongée... Non, franchement, je veux bien t'exhausser un voeu, mais choisis quelque chose de réaliste, pas un truc irréalisable... Choisis autre chose".

Marcel, quoique dépité, se reprit à chercher. Puis il demanda:

"J'ai trouvé. En fait, voilà, j'ai toujours eu des problèmes avec les femmes. Je n'ai jamais compris leur comportement, leurs regards, leurs gestes, leurs discours... Je n'ai jamais su si elle voulaient dire oui quand elle disaient non, jamais compris le sens de leurs caprices, les fluctuations de leur humeur... Enfin, bref, mon voeu est le suivant: je voudrais comprendre la psychologie féminine".

Le génie pris soudain un air atterré. Un silence glacial s'installa, interminable. Marcel observait cet être magique qui semblait maintenant complètement perdu... Mais ce dernier retrouva ses esprit. Il regarda Marcel droit dans les yeux, et d'un voix calme, il lui demanda:

"Le pont, tu le veux avec deux ou quatre voies ?"

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu