Avertir le modérateur

14 mars 2009

Le Bon, la Brute et le Naulleau

009-BonBruteTruand copie.jpgDans la plaine d'El Paso, régnaient de bon coeur la corruption et la violence. L'une et l'autre se rendant mille services, mille autojustifications.

Roy Bean n'était pas encore arrivé et la Justice laissait la place au talent du colt ou du mensonge.

Autour des desperados sans foi ni loi, un troupeau de brebis flagornaient à l'excès, baissaient la tête, copinaient, rusaient et bêlaient.

De temps en temps, un aventurier arrivait d'on ne sait où, pour devenir parfois justicier, armé non pas d'un revolver mais d'un simple Almanach Vermot, ou de l'intégrale épistolaire d'Eve Angeli.

Ces humoristes poussiéreux, tantôt polémistes, cynistes, goguenards, nonsensiques, pamphlétaires, bouffons (au sens noble du terme), ironistes, euphémisants, litotiens, pouvaient remettre de l'ordre dans les moeurs dépravées de ces villes posées au milieu de nulle part, entre les coyotes et les cactus.

On avait connu Andy Bourvil, l'humaniste qui jouait les candides, Ferdy Raynaud, celui qui prenait la défense des étrangers, Michael Coluche, le fort en gueule qui offrit à manger aux laissés pour compte et qui fit peur au Shérif lorsqu'il faillit être maire, Teddy Le Luronet ses estocades enrobées, "The Guy" Bedos, celui qui souriait devant la bassesse de ses concitoyens en pratiquant la maïeutique spirituelle, Peter Desproges, sorte de Billy le Kid cultivé, celui qui faisait mal sans doute parcequ'il souffrait de la petitesse de ses contemporains...

Il y en eu plusieurs. Il n'y en eu pas assez.

Il y eut aussi quelques bandes plus ou moins féroces, The Fonte And Val, The Nuls, The Inconnus, The Elie And Dieudonné... puis les justiciers finirent par laisser place à des vagabonds doués mais sans mission.

Les temps avaient changé.

On avait certes vu l'imposant Guilmore Carlier, celui qui tirait tous azimuts, au risque de blesser des innocents et de rater quelques ordures. Il avait du mérite malgré tout. Tout comme le frisé Steph Guillon, un homme cruel, désagréable, cogneur en série, mais avec un dessein plutôt sincère. Ou même la tardive mais bienvenue Calamity Jane Roumanoff.

Enfin, il y avait un petit malin, le fameux Clint Ruquier, dit "le Bon", celui qui avait fait ses armes auprès de Jack Martin(l'ami de la Paimpolaise et de John Yanne), et de Lawrence Gerra, tireur fou surnommé "le Caméléon".

Clint Ruquier savait bien tirer mais il préférait s'entourer de professionnels aguerris, violents et bagarreurs. Il avait un temps embauché une bande, dont la Mexicaine Chris Bravo, mais il oeuvrait surtout la nuit (un peu plus tôt depuis que le Marshall Carolis avait dû supprimer le pub), en compagnie d'un duo de Tireurs patentés. Michael Polac avait au départ servi de bodyguard, fin connaisseur de la gachette (on se souvient encore du carnage de Law of Response, avec Prof Choron). Puis Clint conserva auprès de lui Elie Naulleau, dit le Truand, un ruffian de première, l'as de l'arnaque, celui qui dégommait après avoir endormi l'adversaire d'un sourire bonhomme. Il conserva aussi le terrible Lee Van Zemmour, une brute sans pitié qui ne ratait jamais sa cible, mais qui bavurait parfois, notamment dans ses diatribes contre les Indiens ou contre les Squaws.

Face à ces trois hommes, aucune crapule ne pouvait jurer qu'elle allait s'en sortir vivante. Il y avait certes des balles perdues mais personne n'était obligé de croiser la route de ces trois terreurs verbales.

Ce trio rassurait les bonnes gens.

Mais il aurait fallu que les bonnes gens aient aussi parfois l'esprit acide et contrariant.

Et ne pas laisser les coyotes envahir la plaine.

-----------------------

Affiche: Parodie du film de Sergio Leone: Le Bon, la Brute et le Truand.

15 décembre 2007

L'hymne russe en karaoké

On ne s'en lasse pas. Vivement l'invasion soviétique... 

21 novembre 2007

Guy BEDOS, irremplaçable dinosaure

medium_BEDOS_Guy_-en_cours_copie.2.jpgJ'aime bien, voire beaucoup les humoriste actuels.

Muriel ROBIN et sa surexcitation névrotique contagieuse, Pierre PALMADE et son surréalisme du quotidien, Gad ELMALEH et sa subtilité dans l'humour de situation, Michel BOUJENAH et son émotion qui prend aux tripes, Florence FORESTI et son faux côté irréfléchi, Jean-Marie BIGARD et son bon sens camouflé dans une vulgarité réfléchie, Édouard BAER et sa poésie lunaire, Laurent BAFFIE et son intelligence de l'à-propos, Les Nuls et leur joyeuse anarchie, Chevalier et Laspalès et leurs dérives syntaxiques, Dany Boon et sa naïveté percutante, Jamel DEBBOUZE et son immense talent d'improvisation, Éric et Ramzy et leur espièglerie réconfortante, Kad et Olivier et leur mordant, Michel MULLER et sa déconnade tranquille mais efficace, Benoît POELVOORDE et son Monsieur Manhattane hilarant, les Robins des Bois et leur mauvais goût communicatif, François ROLLIN et son pédantisme décalé de haute volée, Élie SEIMOUN et sa charge affectueuse contre les recalés de la vie, SMAÏN et sa sincérité, Michaël YOUN et son génie, Guy CARLIER et ses boulets rouges malgré tout sensibles...

Je les aime bien, donc, et parfois beaucoup, mais je dois reconnaître qu'actuellement, hormis les Guignols de l'Info, les humoristes ayant le courage de rentrer dans le lard des puissants (politiques notamment) ne sont plus légion.

Il existait autrefois des gens comme COLUCHE ou Pierre DESPROGES...

Il a failli exister quelqu'un comme DIEUDONNÉ, avant qu'il ne fasse plus rire (quel gachis). Encore qu'on peut toujours espérer voir un jour Thésée revenir des enfers...

Il me semble que Guy BEDOS est un dinosaure irremplaçable, et c'en est presque tragique dans le monde instable actuel.

Il existe certes des gens courageux, comme Philippe VAL qui n'hésite pas à défendre une seconde les caricaturistes, mais combien y a t'il de lecteurs pour Charlie Hebdo, en comparaison des téléspectateurs de prime time...?

Guy BEDOS lance des piques tous azimuths, et même s'il est parfois désabusé, ses tirs font toujours mouches. Et il a un énorme avantage, il a une pensée politique. On n'est pas obligé de partager ses idées, mais ses revues de presse sont vitales, et son humour décapant est rassurant dans un monde à venir chargé de compromissions et fasciznation du pire.

Chapeau, Monsieur BEDOS.

---------------------------------

Dessin ci dessus fait par moi même, sous le pseudo Kzerphii TOOMK, d'après une photo des Studios Harcourt, publiée dans le numéro de Reporters Sans Frontières de cette année.

21 août 2007

Comment éviter le regard d'un homme...? C'est impossible...

La preuve en images:

 http://www.kanitrino.de/PageFR/MausMaennchen.html

31 juillet 2007

Orlando Bloom (Speed Painting)

Petit speed painting réalisé par Kzerphii TOOMK (myself) avec Photoshop Elements et CamStudio 2.0. J'ai essayé de dessiner Orlando BLOOM pour faire plaisir à une jeune fille qui me l'avait demandé mais bon, il louche un peu car mon copier-coller de l'oeil a foiré... Sorry.

 

Sinon, il faut rappeler qu'Orlando est né dans le Bronx, qu'il a grandi à Spanish Harlem (son vrai nom est Blumejez De la Fuente). Son service militaire l'avait emmené au Vietnam, où il travailla essentiellement à la Radio, comme animateur. Ses fameuses blagues avait beaucoup de succès. Puis il travailla quelques mois sur le projet Appollo XIV comme attaché de Presse auprès de la NASA. C'est là qu'il épousa Amarilla CORDILLA DELLAS ANDES, jeune prodige des échecs (la seule femme a avoir jamais battu PETROSSIAN). Son divorce, en plein Summer of Love, fut douloureux pour Orlando, qui entama alors une carrière au cinéma, notamment face à Marlon BRANDO et Audrey HEPBURN, dans "le Premier Passo Doble à Argenteuil". Pour le reste, on connaît sa filmographie  par coeur ("Pirates des Caraïbes", "Corsaires des Palétuviers", "Flibustiers en dentelles", "Razzia sur le Schtoumpf", "Moussaillon de la Pistoche"...etc

 

Et bien sûr, le fameux "Un clown au soleil", film magique de Claude LELOUCH.

 

Et j'allais oublier "Tout n'est qu'hoax", film de SF avec Donald SUTHERLAND et Uma THURMAN

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu