Avertir le modérateur

06 juin 2007

Noémie LENOIR (dessin)

medium_LENOIR_Noémie.jpgNoémie LENOIR est née le 19 septembre 1979, aux ULIS, en Région Parisienne.

Elle commence une belle carrière de mannequin, en posant pour Vogue, puis en devenant une des égéries de l'Oréal.

Elle a ensuite entamé une carrière au cinéma, avec notamment "Gomez et Tavarès", film vaguement immoral qu'elle illuminait non seulement de sa beauté mais également de son talent de comédienne.

Le dessin ci-contre, signé Kzerphii Toomk, est inspiré d'une photo parue dans le supplément du Magazine "Marie Claire", en juin 2007, photo de Frédéric AUERBACH, réalisation de Marie-Hélène GAUTIER.

Marjolaine POULAIN

medium_POULAIN_Marjolaine_-_49304.jpgMarjolaine POULAIN, quatrième fille d'un pasteur, est née en 1966.

Après avoir grandi dans le sud de la France, avec notamment un passage par le théâtre à Martigues, puis à Aix-en-Provence, elle est allée vivre à Paris. 

Elle y a fait un peu de figuration. On la vit ainsi cycliste dans une publicité pour la marque BADOIT.

Sa carrière cinématographique a débuté avec Jean-Pierre MOCKY, en 1988, dans "les Saisons du plaisir". Elle y incarnait une adolescente de bonne famille, un peu nunuche, fille de Jean-Luc BIDEAU et de Bernadette LAFONT, face à sa meilleure amie incarnée par Judith GODRECHE, beaucoup peu délurée. 

Mentionnons qu'il y avait aussi dans ce film: Charles VANEL, Denise GREY, Jacqueline MAILLAN, Stéphane AUDRAN, Jean POIRET, Jean-Pierre BACRI, Richard BOHRINGER, Bernard MENEZ, Roland BLANCHE, Darry COWL, Eva DARLAN et la pulpeuse Fanny COTTENCON.

Elle a ensuite enchaîné essentiellement par une activité de doublage, notamment le dessin animé SAKURA et "les Enfants de la Pluie".

04 juin 2007

Marianne BASLER, flamme du lac

medium_BASLER_Marianne.jpgMarianne BASLER, sublime comédienne suisse, est née en Belgique (sic), à Bruxelles, le 9 mars 1964.

Elle débute relativement tard au cinéma mais sa carrière est finalement lancée par le film de Paul VECCHIALI, "Rosa la Rose, fille publique", en 1985.

On la remarque ensuite, en 1987, dans "les Noces barbares", de Marion HANSEL.

Après un parcours en dents de scie, passant du cinéma d'époque aux téléfilms, elle revient à des rôles plus consistants, en 2001 et 2003, avec "Va savoir", de Jacques RIVETTE (2001), et "Va, petite!", d'Alain GUESNIER (2003).

Personnellement, je l'avais trouvée parfaite en femme fatale, à la fois sulfureuse et innocente, dans "le Beauf", un film efficace d'Yves AMOUREUX (1986), face à un Gérard DARMON faustien, et un Gérard JUGNOT jaloux mais néanmoins très subtil...

Je l'ai trouvée très poignante (mais pas au sens de Marianne FAITHFULL), dans "Julien l'apprenti", de Jacques OTMEZGUINE, en veuve (même remarque) triste et enlisée dans une vie sans issue, face à François MOREL, remarquable en concubin médiocre et anxiogène.

Enfin, elle était très amusante face à son quasi-sosie, Vincent PEREZ, dans le surréaliste "Bienvenue en Suisse", de Léa FAZER, dans lequel elle est le témoin distancié de la décomposition du couple Denis PODALYDES / Emmanuelle DEVOS, rupture réglée comme une montre suisse.

 ---------------------------

Source photo:

http://www.francecaptures.net/guide/fiche.php?var=287&...

02 juin 2007

Marie-Hélène BREILLAT, fragile papillon

medium_BREILLAT_Marie-Hélène.2.jpgMarie-Hélène BREILLAT est née le 2 juin 1947, à Talence, en Gironde.

C'était ma comédienne préférée... Et puis elle a cessé de tourner en 1979, pour des raisons que je n'ai jamais vraiment cherché à comprendre, ou à approfondir. Mais bon... Sa soeur, Catherine BREILLAT, en avait fait vaguement état au milieu des années 1980...

On l'a vue dans "Mourir d'aimer" (1971), d'André CAYATTE, dans "le Dernier Tango à Paris" (1972), de Bernardo BERTOLUCCI, dans "Dracula, père et fils" (1974), d'Édouard MOLINARO et dans divers téléfilms sur "Claudine"...

Un physique avantageux qui cachait une gigantesque fragilité...

Je pense souvent à elle et je trouve particulièrement injuste que le public l'ait oubliée...

Mais je sais qu'elle est encore dans la sphère du cinéma grâce à sa soeur Catherine... Et comme cette dernière vient de faire tourner la sublime Asia ARGENTO, autre splendeur camouflant des remous intérieurs, on peut se dire que les boucles se bouclent bien et font un pied de nez à la fatalité...

 Le battement d'aile du papillon fait encore de l'air sur nos visages.

Et je suis en train de réaliser, à l'instant même, que Marie-Hélène a aujourd'hui 60 ans. Et je vous jure que c'est un pur hasard... Sauf à comprendre qu'une voix venue de très loin m'a commandé de saluer cette comédienne irremplaçable, en cet anniversaire.

Dominique SANDA

medium_SANDA_Dominique_-_bresson007.3.jpgDominique SANDA est née le 11 mars 1948, à Paris. Après une carrière de mannequin, elle entre dans le monde du cinéma, avec "une Femme douce", de Robert BRESSON (1968).

Elle tourne ensuite dans un film de Philippe LABRO, "Sans mobile apparent" (1971), avec l'excellent Jean-Louis TRINTIGNANT (lequel réside alors parfois chez ses beaux-parents, à Lambesc, près d'Aix-en-Provence).

On la voit chez Luchino VISCONTI, et dans un magnifique film cornélien, "Le Piège" (1973), de John HUSTON, avec un subtil Paul NEWMAN. Elle y est confondante de beauté, de rage et de fragilité...

En 1976, elle a le rôle féminin principal dans "Novecento", de Bernardo BERTOLUCCI.

En 1979, elle joue sous la direction du sensible et brillantissime Iradj AZIMI, dans "Utopia", où elle donne la réplique à Laurent TERZIEFF.

Puis en 1982, elle tourne dans "une Chambre en ville", du regretté Jacques DEMY, puis en 1984, dans "le Matelot 512", de René ALLIO.

Elle joue ensuite dans des films d'auteurs ou dans des téléfilms, puis, en 2000, dans "les Rivières Pourpres", de Mathieu KASSOVITZ.

Comme il est rappelé dans l'article que j'ai honteusement pompé sur Wikipedia, Dominique SANDA a un phrasé proche de celui de Jean-Pierre LEAUD ou de Tchéky KARYO chez Éric ROHMER.

Une comédienne à part...

--------------

Source photo:

http://ekatocato.hippy.jp/gazou/bresson007.jpg

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu