Avertir le modérateur

04 juin 2007

Marianne BASLER, flamme du lac

medium_BASLER_Marianne.jpgMarianne BASLER, sublime comédienne suisse, est née en Belgique (sic), à Bruxelles, le 9 mars 1964.

Elle débute relativement tard au cinéma mais sa carrière est finalement lancée par le film de Paul VECCHIALI, "Rosa la Rose, fille publique", en 1985.

On la remarque ensuite, en 1987, dans "les Noces barbares", de Marion HANSEL.

Après un parcours en dents de scie, passant du cinéma d'époque aux téléfilms, elle revient à des rôles plus consistants, en 2001 et 2003, avec "Va savoir", de Jacques RIVETTE (2001), et "Va, petite!", d'Alain GUESNIER (2003).

Personnellement, je l'avais trouvée parfaite en femme fatale, à la fois sulfureuse et innocente, dans "le Beauf", un film efficace d'Yves AMOUREUX (1986), face à un Gérard DARMON faustien, et un Gérard JUGNOT jaloux mais néanmoins très subtil...

Je l'ai trouvée très poignante (mais pas au sens de Marianne FAITHFULL), dans "Julien l'apprenti", de Jacques OTMEZGUINE, en veuve (même remarque) triste et enlisée dans une vie sans issue, face à François MOREL, remarquable en concubin médiocre et anxiogène.

Enfin, elle était très amusante face à son quasi-sosie, Vincent PEREZ, dans le surréaliste "Bienvenue en Suisse", de Léa FAZER, dans lequel elle est le témoin distancié de la décomposition du couple Denis PODALYDES / Emmanuelle DEVOS, rupture réglée comme une montre suisse.

 ---------------------------

Source photo:

http://www.francecaptures.net/guide/fiche.php?var=287&...

02 juin 2007

Marie-Hélène BREILLAT, fragile papillon

medium_BREILLAT_Marie-Hélène.2.jpgMarie-Hélène BREILLAT est née le 2 juin 1947, à Talence, en Gironde.

C'était ma comédienne préférée... Et puis elle a cessé de tourner en 1979, pour des raisons que je n'ai jamais vraiment cherché à comprendre, ou à approfondir. Mais bon... Sa soeur, Catherine BREILLAT, en avait fait vaguement état au milieu des années 1980...

On l'a vue dans "Mourir d'aimer" (1971), d'André CAYATTE, dans "le Dernier Tango à Paris" (1972), de Bernardo BERTOLUCCI, dans "Dracula, père et fils" (1974), d'Édouard MOLINARO et dans divers téléfilms sur "Claudine"...

Un physique avantageux qui cachait une gigantesque fragilité...

Je pense souvent à elle et je trouve particulièrement injuste que le public l'ait oubliée...

Mais je sais qu'elle est encore dans la sphère du cinéma grâce à sa soeur Catherine... Et comme cette dernière vient de faire tourner la sublime Asia ARGENTO, autre splendeur camouflant des remous intérieurs, on peut se dire que les boucles se bouclent bien et font un pied de nez à la fatalité...

 Le battement d'aile du papillon fait encore de l'air sur nos visages.

Et je suis en train de réaliser, à l'instant même, que Marie-Hélène a aujourd'hui 60 ans. Et je vous jure que c'est un pur hasard... Sauf à comprendre qu'une voix venue de très loin m'a commandé de saluer cette comédienne irremplaçable, en cet anniversaire.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu