Avertir le modérateur

21 novembre 2007

Guy BEDOS, irremplaçable dinosaure

medium_BEDOS_Guy_-en_cours_copie.2.jpgJ'aime bien, voire beaucoup les humoriste actuels.

Muriel ROBIN et sa surexcitation névrotique contagieuse, Pierre PALMADE et son surréalisme du quotidien, Gad ELMALEH et sa subtilité dans l'humour de situation, Michel BOUJENAH et son émotion qui prend aux tripes, Florence FORESTI et son faux côté irréfléchi, Jean-Marie BIGARD et son bon sens camouflé dans une vulgarité réfléchie, Édouard BAER et sa poésie lunaire, Laurent BAFFIE et son intelligence de l'à-propos, Les Nuls et leur joyeuse anarchie, Chevalier et Laspalès et leurs dérives syntaxiques, Dany Boon et sa naïveté percutante, Jamel DEBBOUZE et son immense talent d'improvisation, Éric et Ramzy et leur espièglerie réconfortante, Kad et Olivier et leur mordant, Michel MULLER et sa déconnade tranquille mais efficace, Benoît POELVOORDE et son Monsieur Manhattane hilarant, les Robins des Bois et leur mauvais goût communicatif, François ROLLIN et son pédantisme décalé de haute volée, Élie SEIMOUN et sa charge affectueuse contre les recalés de la vie, SMAÏN et sa sincérité, Michaël YOUN et son génie, Guy CARLIER et ses boulets rouges malgré tout sensibles...

Je les aime bien, donc, et parfois beaucoup, mais je dois reconnaître qu'actuellement, hormis les Guignols de l'Info, les humoristes ayant le courage de rentrer dans le lard des puissants (politiques notamment) ne sont plus légion.

Il existait autrefois des gens comme COLUCHE ou Pierre DESPROGES...

Il a failli exister quelqu'un comme DIEUDONNÉ, avant qu'il ne fasse plus rire (quel gachis). Encore qu'on peut toujours espérer voir un jour Thésée revenir des enfers...

Il me semble que Guy BEDOS est un dinosaure irremplaçable, et c'en est presque tragique dans le monde instable actuel.

Il existe certes des gens courageux, comme Philippe VAL qui n'hésite pas à défendre une seconde les caricaturistes, mais combien y a t'il de lecteurs pour Charlie Hebdo, en comparaison des téléspectateurs de prime time...?

Guy BEDOS lance des piques tous azimuths, et même s'il est parfois désabusé, ses tirs font toujours mouches. Et il a un énorme avantage, il a une pensée politique. On n'est pas obligé de partager ses idées, mais ses revues de presse sont vitales, et son humour décapant est rassurant dans un monde à venir chargé de compromissions et fasciznation du pire.

Chapeau, Monsieur BEDOS.

---------------------------------

Dessin ci dessus fait par moi même, sous le pseudo Kzerphii TOOMK, d'après une photo des Studios Harcourt, publiée dans le numéro de Reporters Sans Frontières de cette année.

17 novembre 2007

Barbarian Age (court-métrage), par le CNVRD

19:30 Publié dans Cinéma, Comédiens, Vidéos | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Ciao

15 octobre 2007

Le petit barbier juif

medium_Le_Dictateur.jpg Adenoid Hynkel est la caricature d'Adolph Hitler, incarné par le grand Charlie Chaplin.

Sa ressemblance avec un petit barbier juif va conduire ce dernier à prononcer un inoubliable discours en faveur de la paix.

Le film est sorti le 15 octobre 1940.

Le monde a bien changé depuis...

Ah ouais?

J'ai surtout l'impression que des petits hitler ont vu le jour un peu partout dans le monde, qu'ils sont ou vont être dotés de l'arme nucléaire (grâce à la bienveillance lucrative de certains), sous le regard indifférent de l'humanité. En 1933, les nazis se répandaient sur le monde. S'alliaient avec la Russie, s'installaient aux Etats-Unis (on a oublié qu'ils ont même pu remplir des stades aux USA lors de leurs manifestations de masse).

Outre les actuels et futurs dictateurs, il serait temps de s'interroger sur la mise en place d'un système général d'atteinte aux libertés, que ce soit techniquement, spirituellement, moralement, administrativement et juridiquement.

La lutte contre le totalitarisme doit être constante.

Quand un véhicule fonce sur un mur, le coup de volant ne se donne pas après l'impact.

Bonne semaine à tous.

17 septembre 2007

Bernard BLIER, le parrain malgré lui

medium_BLIER_Bernard_by_Kzerphii_-_en_cours_01_-_Détai_-_UNFINISHEDl_copie.jpgBernard BLIER est né en Argentine le 11 janvier 1916 et mort à Paris le 29 mars 1989.

Il va devenir l'un des plus grands comédiens français et son répertoire est irremplaçable.

Il est l'élève de Louis JOUVET et sa carrière débute dès 1938, avant que la guerre ne l'éloigne des pla -teaux.

Pour le reste de sa biographie, on peut lire notam -ment l'ouvrage remarquable d'Annette BLIER et Claude DUFRESNE (Solar, 1989), ainsi que sur les sites web:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Bernard_Blier

http://www.biosstars.com/b/berblier/bernard_blier.htm

http://lancelot78800.free.fr/

On n'oubliera jamais son truculent personnage de Volfoni, dans "Les Tontons Flingueurs", de Michel AUDIARD, en 1963, ou celui plus inquiétant, mais tout aussi hilarant, de Cafarelli dans "les Barbouzes".

Personnellement, je garde en mémoire ses interprétations fameuses, mélanges de colère retenue et d'abasourdissement subtil, dans des films comme "le Grand restaurant" (1966), "Un idiot à Paris"(1967), "Laisse aller c'est une valse" (1970), avec les regrettés Jean YANNE et Michel CONSTANTIN, "Jo" (1971), "Tout le Monde il est beau, tout le monde il est gentil" (1971), "le Grand Blond avec une chaussure noire" (1972) avec des répliques inoubliables que lui seul pouvait porter telle "Merde, on tourne en rond", "le corps de mon ennemi" (1976) plus tragique, "Série noire" (1978) où il extraordinaire, "Pétrole ! Pétrole !" (1981), nanar où il excellent en émir Abdullah, "Twist again à Moscou" (1986) impeccable en apparatchik ...etc

On a parfois critiqué sa présence aux Césars, très malade et amaigri, mais il était touchant et l'on mesurait alors la place qu'il avait pris dans le coeur des français (et au delà des frontières aussi).

J'ai commencé le dessin ci-contre d'après une photo trouvé dans sa biographie signée Annette BLIER et Claude DUFRESNE (Solar), sous le pseudo Kzerphii Toomk.

04 septembre 2007

Bai LING (Speed Painting) par Kzerphii Toomk

 

Bai LING, comédienne chinoise hors norme, est née à CHENGDU, en 1970. Suite aux manifestations de la Place Tiananmen en 1989, auxquelles elle participa, conforme à ses convictions et à son comportement insoumis, elle partit s'installer à New York en 1991, y suivant des cours de cinéma. Elle a acquis la nationalité américaine en 1999 (source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Bai_Ling).

Sa carrière a été lancée par le film "Red Corner".

En 2005, elle fit sensation en posant nue pour le magazine "Playboy", s'attirant les foudres du pouvoir chinois manifestement insensible à sa beauté et à son tempérament.

Parmi ses films récent, il faut retenir "Nouvelle cuisine", et l'affiche idoine particulièrement réussie.

J'ai compulsé (lol) des pages internet sur cette espiègle comédienne, et j'ai constaté qu'elle a systématiquement des problèmes de décolleté. Ce qui ajoute à sa légende en cours d'écriture.

J'ai choisi une photo plutôt sobre pour dessiner Bai LING sur la tablette graphique, à l'aide de Photoshop Elements 3.0 et CamstudioFr 2.0. Ayant fait nuit blanche, je n'ai pas terminé cette oeuvre noctambulienne mais l'essentiel y était. Je ferai une suite si j'ai le courage.

Et j'essayerai de dessiner aussi Gong LI, Zhang ZIYI, Michelle YEOH, Maggie CHEUNG, Vivian HSU et autres beautés chinoises...

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu