Avertir le modérateur

03 février 2008

Brutus aux Jeux Olympiques

a28b7678ef823b6726bbdf605115969e.jpgMalgré les critiques négatives dopées à la potion magique, je m'en suis allé voir le dernier opus astérixien, en arborant une parfaite neutralité, afin de jauger l'œuvre cinématographique.

Notons, ab initio, que le scénario n'a pas dû engloutir beaucoup de sesterces, et que souvent l'humour manque de second degré. Mais il n'en reste pas moins que d'autres éléments restent suffisamment positifs pour sauver le film.

Primo, Benoît POELVOORDE. Il est LA vedette du film. Bon, c'est du Monsieur Manatane au bon lait de brebisse, mais il sait jouer avec subtilité dans les cordes de la perfidie. Il est épatant.

Face à lui, Alain DELON, disposant d'une bonne dose d'autodérision, d'adéquation au rôle césarissime, bon alter ego (sic) de Brutus.

Gérard DEPARDIEU, parodiant Cyranus de Bergeracum, tout en bonhommie. Il a, depuis le premier épisode, parfaitement assimilé la psychologie du personnage d'Obélix. Son rôle est néanmoins plus que réduit, à l'instar de celui d'Astérix, bien campé par Clovis CORNILLAC mais sans grand chose à faire. Idem pour Stéphane ROUSSEAU.

Ajoutons les apparitions réjouissantes de Franck DUBOSC (excellent), Alexandre ASTIER (arthurien), Jean-Pierre CASSEL (un peu trop beau pour le rôle, mais son regard fatigué pour les raisons que l'on imagine, fait merveille, à de trop courtes reprises), Michael HERBIG (très drôle dans le rôle de l'esclave muet) et Vanessa HESSLER (pour sa seule plastique...).

De bons effets spéciaux, quelques répliques croustillantes.

Une superproduction inégale mais un vrai divertissement. Un peu trop de guest stars, peut-être...

Bref, entre la dithyrambe druckienne et le massacre téléramaïste, on peut apprécier cette toile cartoonesque à sa juste valeur.

Une grosse friandise au goût légèrement synthétique mais qu'on peut grignoter avec gourmandise.

Commentaires

Astérix de Chabat est un excellent film comique, mais comme Astérix, complètement hors-sujet. Chabat n'a fait que de l'humour des nuls.
Rien en rapport avec Goscinny ou Astérix. Et l'humour des nuls s'est essoufflé depuis longtemps.
Mais c'est qui les plus nuls: Les gens qui ont fait un film impossible à faire dans le contexte actuel en france (Recession, public aigri ou stupide car lobotomisé par une télé de propagande et inculte qui a décrété que tout humour non chabat était merdique) ou les abrutis qui
vont voir un film de Langmann/forestier en croyant voir un film de chabat. peut etre les meme qui ont voté Sarko en croyant qu'il ferait quelque chose. Vous n'aimez pas, allez voir ailleurs et tant pis pour vous si vous pensez avoir perdu l'argent de votre place de ciné.
Fallait y aller avec des yeux d'enfants. Ce film a été fait pour les enfants tout comme Astérix à la base. Quand à l'humour d'Astérix, c'est de l'humour simple et franchouillard des années 60-70 (Goscinny, le vrai génie d'Astérix est décédé en 1979)Rien à voir donc avec l'humour décalé des Nuls qui ont fait ressembler Astérix et Cléopatre plus à "2 heures moins le quart avant JC" qu'à un film d'Astérix.
Tirer à boulet rouge sur le sujet du moment, c'est le sport préféré des nouveaux fachos. C'est comme à l'école, un enc... choisis une cible
et tous les petits fachos se jettent dessus et massacre la cible. En ce début d'année 2008, la cible est Astérix aux Jeux Olympiques et point
de vue mauvaie langue, fiel et mechanceté, les taties Danielle s'en donnent à coeur joie. A croire qu'ils paufinent leur critique depuis
qu'ils ont su qu'un troisième film était en préparation.
En attendant, ce troisième film n'est pas une réussite, mais n'est pas aussi mauvais que le prétendent certains exigeant (d'ailleurs si ces memes gens pouvait etre aussi exigeant quand ils votent) C'est un film pour enfants et grands enfants honnéte et sans prétentions comme toutes les BD D'Astérix. Il est bien meilleur que le premier et plus dans l'esprit du sujet que le second et meme si il reste moins drôle, le spectacle est là, et tant pis pour les psychorigide qui sont restés bloques sur le film de Chabat.

Écrit par : MARCHAL | 03 février 2008

Personnellement, j'aime beaucoup la finesse de l'humour de Goscinny, mais j'aime aussi les Nuls, Bedos, Tati, Allen, Burton, les Monty Pythons, les Marx Brothers, South Park, Voltaire et Desproges... :))
Mais je n'accroche pas aux pitreries de Cauet et de la télé grand public actuelle.
Il y a plusieurs formes d'humour, et plusieurs degrés dans la qualité de l'humour... J'ai quand même du mal à opposer Chabat à Goscinny... en terme de qualité. Ce sont deux mondes très particuliers. Souvenons nous du départ de Gotlib, Bretecher et Mandryka du Journal Pilote en 1972, et de la brouille subséquente avec Goscinny. Le défoulement des débuts solos des dissidents tranchait avec les subtilités d'Astérix... mais comme dans la grande cuisine, il faut plusieurs saveurs exocentriques pour éveiller les papilles.
Dès lors, si le dernier opus est plus proche de l'esprit de Goscinny que l'opus chabatien, l'humour de Chabat était quand même plus respectueux du public que celui de la cuvée 2008 (scénaristiquement s'entend).
Mais je suis d'accord avec vous, les critiques sur "Astérix aux Jeux Olympiques" sont très excessives.

Écrit par : Kzerphii | 03 février 2008

Coucou je tenais à dire que j'ame beaucoup ce blog, le conten est intéressant et le designb est vraiment joli :) faut pas s'arrreter en si bon chemi n;)

Écrit par : Sports | 07 février 2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu